Vente par correspondance

Vente par correspondance

Entreprises (livre VI CDE)

Professions libérales (livre XIV CDE)

Lorsque le consommateur commande par téléphone, des produits ou des services sur base d'un catalogue de vente par correspondance, la réglementation s’applique également.

Attention !

Cette réglementation ne s’applique pas :

  • aux contrats rédigés par un notaire ou un huissier de justice en leur qualité d’officier public ;
  • aux contrats relatifs à l’aide juridique fournie par un avocat en application du Livre III bis du Code judiciaire.

Source: http://economie.fgov.be/fr/consommateurs/Pratiques_commerce/Ventes_distance/Ventes_correspondance/



Regarder la vidéo à propos deVente par correspondance

arnaque d une societé de vente par correspondance



Historique des catalogues de vente par correspondance

Origines de la vente par correspondance dans les grands magasins européens et américains

Au Bon Marché, un grand magasin parisien fondé en 1852, ouvre un service de vente par correspondance qui compte deux départements : le premier, pour la France; le second, pour l'étranger. Les commandes reçues sont livrées partout en Europe et en Afrique. En 1894 seulement, l'entreprise distribue 1 500 000 catalogues.


Montgomery Ward, un magasin de détail de Chicago, produit le premier catalogue américain qui consiste en une liste de prix envoyée aux membres de la Grange, mouvement agricole des États voisins. Cette entreprise, établie dans une ville dotée d'un système ferroviaire très efficace, devient le chef de file des maisons de vente par correspondance aux États-Unis.

Richard Sears publie un modeste catalogue de montres. La publication grossit pour atteindre 110 pages en 1892 et 786 en 1897. Contrairement à la plupart des entreprises, Sears commence par la vente par correspondance et se lance ensuite dans la vente de détail. En 1888,  Canadiens et Canadiennes achètent tellement d'articles par l'entremise de Sears que l'entreprise ouvre un bureau à Toronto.


       

1871

   
   
  

  
     
       

1872

   
   
  

  
     
       

1874

   

Rowland Macy met en place un service spécial de vente par correspondance dans son magasin de la 14e rue Ouest, à New York. De 1879 à sa fermeture, en 1912, ce magasin publie deux catalogues saisonniers par année. Au début des années 1890, le catalogue compte 300 pages.


       

1876

   

John Wanamaker, de Philadelphie, crée un service de vente par correspondance. Au début des années 1880, l'entreprise reçoit plus de 1000 lettres par jour. Wanamaker est l'un des premiers à faire appel à des artistes commerciaux pour embellir ses catalogues et ses brochures.


       

1886

   
   
  

  
     

Source: http://www.museedelhistoire.ca/cmc/exhibitions/cpm/catalog/cat1000f.shtml



Images sur Vente par correspondance de Google



EasyBusiness

La solution pour votre prospection commerciale

Avec plus de 12 millions d'entreprises dans le monde et 60 critères de recherche, notre solution EasyBusiness d'exploitation de la base de données Kompass vous permettra d'identifier vos leads, de planifier vos actions de prospection, et d'analyser votre marché en France comme à l'international.

Source: http://fr.kompass.com/a/vente-par-correspondance-vpc/81640/



Leave a Replay

Make sure you enter the(*)required information where indicate.HTML code is not allowed